La Tanzanie, une terre d’aventureprisée des voyageurs

L’image de la Tanzanie se reflète par ses immenses savanes hâlées par le soleil, où gambadent en toute liberté divers animaux, faisant d’elle un territoire d’aventure par excellence. Tout au nord, on trouve le parc national du Seregenti, très connu pour la migration annuelle de gnous et de zèbres, en quête de verts pâturages. À part cela, cette aire protégée est le terrain de jeu favori des fameux « Big Five », à savoir l’éléphant, le lion, le léopard, le buffle et le rhinocéros. Mais ce n’est pas tout, dans cette aire protégée de 14 763 km2, les passionnés de monde sauvage découvriront une population importante d’herbivores, comprenant des gazelles de Thomson et de Grant, des zèbres, des impalas, des topis ainsi que des bubales, des élans et des girafes. Par ailleurs, les touristes auront la possibilité d’y croiser quelques carnivores comme des hyènes, des guépards et des lycaons. De tous les parcs tanzaniens, seul celui du Serengeti est propice pour des safaris photos. En effet, les léopards et les guépardsy sont facilement repérables. C’est pourquoi ce beau jardin connaît une forte fréquentation par rapport aux autres.

Cratère Olmoti, intéressant pour un trek en Tanzanie

En langue massaï, « olmoti »veut dire « la marmite ». Olmoti est un charmant site qui vaut un détour lors d’un séjour Tanzanie. Il est situé dans le nord du pays, près du cratère duNgorongoro. En partie, le cratère d’Olmoti est recouvert par un lac à proximité duquel il est possible de voir des élans, des buffles, des singes, des hippopotames, des gnous et d’une variété d’oiseaux incroyable, dont des flamants roses, entre autres. Sa caldeira est peu profonde, car son diamètre n’est que de 6 km. L’endroit est surtout apprécié des randonneurs puisqu’il peut faire l’objet d’un trekking de quelques heures. Durant l’excursion en pleine forêt luxuriante, les promeneurs ouvriront l’œil pour observer les plantes et admirer des panoramas exceptionnels : au fur et à mesure que les vacanciers gagnent de la hauteur, des vues splendides se révèlent à leurs yeux : OlDoinyoOrok, unvolcan toujours actif, et la vallée du grand rift. Par temps clair, les voyageurs auront même la chance d’apercevoir les neiges éternelles du mont Kilimandjaro.

S’aventurer aux abords du lac Natron

En apparence, le lac Natron situé en Tanzanie, figure parmi les lacs les plus calmes d’Afrique. Pourtant, c’est un lac salé extrêmement alcalin, avec un pH de 10,5, et une eau qui chauffe jusqu’à 60 degrés. L’eau en question est chargée de natron, d’où son nom. Il est à noter que le natron se compose de bicarbonate de sodium et de soude. Mais que les visiteurs ne s’avisent pas à y nager ni à avoir le moindre contact avec l’eau, ce serait trop dangereux. Il est prouvé scientifiquement que les éléments chimiques agissent dès qu’un animal tombe dans le lac. Aussitôt, le corps est transformé jusqu’à se pétrifier. Malgré tout, le lac Natron, avec la montagne en arrière-plan, est d’une indescriptible beauté, séduisant d’emblée quiconque s’aventure aux alentours. Toutefois, quelques espèces supportent cet environnement un peu particulier : algues, poissons et flamants nains. Ces derniers y établissent leur nidification et s’y reproduisent. Durant cette période, on y recense près de 2,5 millions d’oiseaux aquatiques, offrant un spectacle étonnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *